Graines de Rue

Bessines-sur-Gartempe, Haute-Vienne

Graines de Rue est une association Loi 1901 qui œuvre depuis 1998 au dynamisme local, au développement de la culture pour tous et de l’éducation populaire.

Reconnus comme lieu de diffusion et de formation artistique, ils organisent :

  • une saison culturelle : 1 spectacle vivant par mois
  • des résidences d’artistes
  • un festival annuel (18 ans d’existence !)
  • une action culturelle sur l’année avec les écoles, collèges et lycées du territoire Haut-Limousin (Nord Haute-Vienne et une partie de la Creuse) incluant des ateliers théâtre…
JPEG - 114.6 ko
Graines de Rue

Marie GOMICHON, Chargée de développement

Graines de Rue est une association culturelle qui défend comme valeurs l’accès à la culture pour tous, l’éducation populaire et la formation artistique, notamment la formation des jeunes en milieu rural.

L’association existe depuis 19 ans, elle est hébergée par le Centre culturel Gérard Philipe à Bessines-sur-Gartempe, dans le Nord de la Haute-Vienne, en Zone de Revitalisation Rurale. Nous sommes reconnus aujourd’hui comme un lieu de diffusion et de formation artistique.

Nos actions à l’année

Nous organisons des ateliers artistiques, essentiellement théâtre, mais également cirque et photo pour les jeunes. On organise également une saison de diffusion sur l’année de spectacles vivants mais également des brigades de lecture.

Nous avons également un festival éponyme, Graines de Rue, un festival pluridisciplinaire qui existe depuis la création de l’association avec l’accueil de 9000 spectateurs. Les critères de sélection à la programmation : ils doivent avoir été vus par des membres de l’équipe sur d’autres festivals et saisons culturelles (ex. Aurillac, Chalon Dans la Rue, etc.). La programmation doit refléter un réel éclectisme dans les disciplines (théâtre, cirque, dans théâtre d’objets, marionnettes, arts de la rue, jeune public, etc.), on essaye d’élargir nos publics, que ce soit vers les jeunes publics, les seniors notamment avec un travail vers les EHPAD, ou encore les publics empêchés, accueillis dans les IME.
Cette programmation est contrainte tant sur le plan budgétaire que technique.

Depuis 3 ans, nous mettons en place des résidences de création, 2 à 3 par an avec une compagnie associée à la saison. Les choix se portent soit sur des compagnies ayant déjà été programmées dans le cadre du festival, soit sur des demandes de compagnies locales via des acteurs culturels partenaires.
Ce sont pour la plupart des résidences sèches, avec lesquelles nous partons sur du pré-achat sous condition que l’équipe artistique réalise des actions de médiation avec nos différents publics.

Depuis 2 ans, nous avons une compagnie associée à la saison avec co-production, c’est une équipe qui change chaque année, pour 2016, ce sont les Objets Perdus, qui intègre ce dispositif.

Au niveau de nos actions culturelles, nous essayons d’essaimer autour de notre territoire avec 26 communes concernées (21 en Haute-Vienne, 3 en Creuse, et 2 dans l’Indre), notamment au niveau de nos actions culturelles qui touchent lors de notre festival :

  • 22 écoles (maternelles et primaires)
  • 6 collèges
  • 1 lycée professionnel
  • 5 EHPAD
  • 1 IME

Quelques chiffres au niveau de notre structuration :

  • 2 salariés permanents
  • 1 emploi assui associatif (compatabilité)
  • 1 service civique
  • 8 salariés ponctuels
  • 5 intervenants théâtre
  • 10 intervenants pour les actions culturelles
  • 1 compagnie associée
  • 60 à 70 bénévoles à l’année.

Quelques chiffres sur l’édition 2016 :

  • 19 compagnies pros et 15 groupes de jeunes amateurs (théâtre et cirque)
  • 2 journées scolaires : 3500 élèves et accompagnants
  • 1 week-end tout public : 5500 spectateurs
  • fréquentation totale : 9000 personnes (en forte augmentation)

Rendez-vous en ligne :


> http://www.grainesderue.fr
Haut de page